"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 15 mai 2018

Communiqué - Des massacres qui révoltent nos consciences

La ligue des droits de l’Homme est horrifiée. Des massacres de manifestants palestiniens par dizaines, des milliers de blessés. Parmi les victimes, des enfants. Chaque jour nous amène son lot d’horreurs dont sont responsables l’armée israélienne et en premier lieu, le gouvernement de ce pays. Ces crimes contre l’humanité révoltent toutes les consciences. Il s’agit aussi d’une politique guerrière que le président Trump soutient, voire alimente.
Que fait la France hormis quelques messages de protestation ? Que fait l’Europe de la défense des valeurs qui sont à son fondement : la paix, les droits de l’Homme ?
Veut-on laisser les faiseurs de guerre imposer leur loi en Méditerranée ?