"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 28 janvier 2012

"Système de la débrouille" et violences :

(Alex Bertocchini - Alta Frequenza) - Le système de la débrouille! C'est, selon la ligue des droits de l'homme, la cause principale de la situation de violence que connaît la Corse depuis des décennies. Auditionnée il y a quelques jours par la commission violence de l'Assemblée de Corse, la ligue a voulu mettre en avant une nouvelle grille de lecture pour bien comprendre ce qui se passe chez nous en matière de violence. Pour elle, cette grille de lecture ne peut être que politique, au sens le plus élevé du terme, et se référer en permanence aux droits de l'homme. Pour la LDH, le système de la débrouille, conséquence directe du clanisme, est le type de fonctionnement de la société corse qui ne peut que conduire aux dérives que l'on connaît. 
> Lingua corsa
(A redazzioni d'Alta Frequenza) - "Le système de la débrouille!" Hè, sicondu a lega di i diritti di l'omi, a causa maiò di a situazioni di viulenza ch'ella cunnosci a Corsica dipoi dicennii. Intarrugata calchì ghjornu fà da a cumissioni viulenza di l'Assemblea di Corsica, a lega hà vulsutu metta in avanti a so manera di veda l'affari, pà capiscia bè ciò chì si passa ind'è noi in materia di viulenza. Pà ella, issa manera di veda l'affari ùn pò essa cà pulitica, à u sensu u più altu, è arrimbà si sempri à i diritti di l'omi. Pà a LDH, "u sistema di u sbruglià", cunsiquenza diretta di u clanisimu, hè a manera di viaghjà di a sucità corsa chì ùn pò cà purtà à i svianzi ch'omu cunnosci.
SUIVRE LE LIEN :
Alta Frequenza : une cause des violences