"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 12 septembre 2014

Communiqué de la section suite à l'arrêté "SC Bastia" du ministère de l'intérieur

"La Ligue des Droits de l'Homme proteste vivement contre l'arrêté du ministre de l'intérieur visant à interdire le déplacement de supporters lensois à Bastia. Certes, le ministre annonce la réécriture dudit arrêté. Mais ce qui est écrit et publié au Journal officiel n’est pas sans conséquence. Une fois de plus sont révélés les préjugés anti corses qui hantent certains esprits. La montée au créneau de plusieurs ministres après les incidents condamnables lors du match Bastia-OM n'était pas donc de simples dérapages. Il faut en finir avec cette approche essentialiste qui vise à faire de chaque corse un individu culturellement dangereux. La conclusion de ce type de représentation est toujours la même : la punition pour l'exemple, qui n'est pas la justice."

LIEN France 3 Corse Via Stella