"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

lundi 16 février 2015

Des militants de la section présents ce lundi soir au rassemblement à la caserne d'Aspretto à Ajaccio suite à l'interpellation de plusieurs personnes par la SDAT

 Par cette participation, la LDH rappelle son adhésion à une politique de dialogue entre la Corse et la République. Dans ce contexte de recherche d'apaisement, elle s'inquiète des actions menées par la SDAT.


Extrait de l'article de Corse-Matin du 17/02

               


Lien Corsenetinfos