"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

lundi 9 mars 2015

Dépêche AFP 07 03 2015 / La question de l'amnistie des prisonniers corses sera examinée à l'Assemblée territoriale

  • samedi 7 mars 2015 20:16
  • 311 mots
Corse-nationalistes-amnistie-gouvernement
La question de l'amnistie des prisonniers corses sera examinée à l'Assemblée territoriale
Ajac­cio, 7 mars 2015 (AFP) -Le di­ri­geant du parti in­dé­pen­dan­tiste Cor­sica Li­bera Jean-Guy Ta­la­moni a dé­claré sa­medi que la ques­tion d'une am­nis­tie des pri­son­niers « po­li­tiques » corses se­rait dé­bat­tue à l'As­sem­blée ter­ri­to­riale dont une dé­lé­ga­tion sera reçue par deux mi­nistres à Paris le 13 avril.
« Il n'est pas pos­sible de par­ve­nir à un rè­gle­ment po­li­tique avec Paris sans que la ques­tion des pri­son­niers et des per­sonnes re­cher­chées ne soit prise en consi­dé­ra­tion », a dé­claré M. Ta­la­moni à l'AFP.
Il avait pré­sidé ven­dredi à Ajac­cio une réunion pu­blique pour l'am­nis­tie à la­quelle ont as­sisté 500 per­sonnes et or­ga­ni­sée à l'ini­tia­tive de Cor­sica Li­bera et de l'as­so­cia­tion de dé­fense des pri­son­niers.
Il s'agis­sait de la pre­mière grande réunion, au pa­lais des congres d'Ajac­cio, d'une « Co­or­di­na­tion pour une voie po­li­tique » re­grou­pant, outre Cor­sica Li­bera et Su­li­da­rita, les par­tis na­tio­na­listes mo­dé­rés de la coa­li­tion Femu a Cor­sica (Fai­sons la Corse), le Syn­di­cat des tra­vailleurs corses, la Ligue des droits de l'homme et des élus de gauche de l'As­sem­blée de Corse.
Selon M. Ta­la­moni, la ques­tion de l'am­nis­tie a été sou­mise à la com­mis­sion des com­pé­tences lé­gis­la­tives et ré­gle­men­taires de l'As­sem­blée de Corse qui tra­vaille sur le pro­jet de col­lec­ti­vité unique en vue d'être dé­battu à l'As­sem­blée.
Une dé­lé­ga­tion de cette com­mis­sion doit être reçue le 13 avril à Paris par le mi­nistre de l'In­té­rieur, Ber­nard Ca­ze­neuve, et celle de la Fonc­tion pu­blique et de la Dé­cen­tra­li­sa­tion, Ma­ry­lise Le­bran­chu.
26 pri­son­niers, que le gou­ver­ne­ment re­fuse de qua­li­fier de po­li­tiques, sont concer­nés par cette de­mande d'am­nis­tie.