"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 22 mars 2016

Attentats de Bruxelles : combattre en restant solidaires

Après Paris, Bruxelles connaît l’horreur des attentats. C’est d’abord aux victimes, à leurs parents et à leurs proches que la LDH pense avec colère et douleur. Cette stratégie terroriste est insupportable et doit être combattue. Les criminels s’en prennent à la démocratie et aux droits de l’Homme : nous devons répondre en usant des moyens nécessaires et dans le cadre de l’Etat de droit. Dans ce contexte, comment ne pas s'interroger sur la mobilisation de moyens antiterroristes en Corse, encore ces jours-ci, alors qu'il n'y a plus d'action clandestine depuis deux ans.
Défendre la démocratie, c'est aussi rester solidaires, combattre amalgames et discriminations, réaffirmer notre attachement aux libertés et à l’égalité des droits. Ce sont autant de défis que nous avons à relever à Bruxelles, à Paris et partout dans le monde.
Ajaccio, 22 mars 2016