"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 29 avril 2016

Solidarité avec Emilie Martin : communiqué de la section

La Ligue des droits de l'Homme de Corse apprend avec émotion et colère qu'un mandat d'arrêt européen a été émis par la justice antiterroriste espagnole à l'encontre de la militante basque Emilie Martin.
La section rappelle qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer Emilie Martin lors d'un déplacement au Pays Basque en octobre 2015 et elle tient à exprimer son entière solidarité avec cette militante engagée dans une organisation de défense des prisonniers politiques et fortement impliquée dans le processus de paix au pays Basque.
La LDH de Corse dénonce la procédure scandaleuse qui vise cette militante de la paix. Elle demande solennellement à la justice française de s'opposer à l'utilisation abusive du mandat d'arrêt européen par la justice d'exception espagnole, soi-disant pour "apologie du terrorisme", contre une femme engagée dans une démarche démocratique et non violente.

Corsicainfurmazione