"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 14 juin 2016

Meurtres de Magnanville : l’horreur !

 La Ligue des droits de l’Homme exprime son horreur devant l’assassinat d’un officier de police et de son épouse, le lundi 13 juin, à Magnanville, par un homme se réclamant du groupe « Etat islamique ». Elle adresse à cette occasion un message de condoléances et de sympathie aux familles des victimes et à leurs proches. Elle condamne absolument ces actes barbares, souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que les complices éventuels assument les conséquences de ces crimes.