"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 23 septembre 2016

Discours et incidents à caractère raciste visent une partie de la population corse depuis plusieurs mois. Ils fragilisent notre société.
Dans ce contexte, la Ligue des Droits de l'Homme de Corse et l'Association Populaire des Tunisiens de Corse et amis se rejoignent pour exprimer leurs inquiétudes. Elles adressent une lettre ouverte aux élus de l'Assemblée, aux députés et sénateurs de Corse.
Lors d'une

CONFERENCE DE PRESSE
LUNDI 26 SEPTEMBRE
A 17H30
AU LOCAL DE L'APTC
10, RUE MAGLIOLI
AJACCIO

les deux associations présenteront leur démarche et leur analyse d'une situation préoccupante pour le devenir de la société corse.