"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 22 octobre 2016

Prisonniers politiques : communiqué de la section


La Ligue des droits de l'Homme salue l'action de jeunes militants engagés dans une grève de la faim, qui ont contribué au rapprochement de prisonniers politiques. Elle est soulagée de voir cette action se terminer mais elle s'interroge. Combien faudra t-il encore de résolutions, d'entrevues, de manifestations de rue, de grèves de la faim pour simplement obtenir l'application de la loi ? Elle interpelle le gouvernement et lui demande de prendre en compte le caractère politique de ce dossier au lieu de se résoudre à réagir selon une logique de rapports de force.

Corse-Matin 23/10 :