"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 18 novembre 2016

Engins incendiaires contre la sous-préfecture de Corte : communiqué de la section


La ligue des droits de l'homme condamne l'attentat qui a visé la sous-préfecture de Corte. Elle en appelle à ne pas renouer avec la violence. Le développement démocratique de la Corse repose sur la volonté d'apaisement des citoyens et sur des mobilisations pour les droits. Le recours à la violence ne peut déboucher que sur un cycle de violence et répression, et donc de régression démocratique.

Corsenetinfos

Corse-Matin 19/11