"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

dimanche 22 janvier 2017

Procès renvoyé au 11 avril

Suite à l'article publié dans Corse-Matin ce 18 janvier, la section rectifie et précise : 
Dans cette affaire, André Paccou, porte-parole de la section LDH Corsica, est victime d'injures et de menaces; il est le plaignant. Les avocats de la défense sont, par conséquent, ceux des cinq personnes prévenues qui doivent comparaître pour injures ou menaces à l'encontre d'A. Paccou.