"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 23 novembre 2017

Intervention de la LDH en direction de lycéennes et lycéens dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la ligue des droits de l’Homme de Corse intervient en direction de lycéennes et de lycéens à Ajaccio.
La LDH rappellera les combats pour les droits des femmes notamment dans une perspective historique liée aux combats citoyens pour la dignité et l’égalité des droits de toutes et tous. Elle présentera les enjeux actuels de l’égalité femmes – hommes et de la mixité en abordant les questions des préjugés sexistes et des violences à l’œuvre dans la société.
Elle interviendra en présence de Madame Jacquet dont la fille Savannah est morte sous les coups de son ex compagnon en 2016 à Ajaccio. Cette maman a depuis créé l’association Savannah pour témoigner et sensibiliser à la question des violences faites aux jeunes filles.
L’intervention de la LDH et le témoignage de Mme Jacquet seront menés afin d’engager un débat avec les élèves, et d’interpeller leur conscience dans une perspective éducative.

Reportage TELE PAESE

"Sensibilisation des lycéens
au phénomène des violences faites aux femmes

Le pôle Vie Scolaire et Egalité des Chances de l’Académie de Corse organise en partenariat avec La ligue des Droits de l’Homme, une sensibilisation au phénomène des violences faites aux femmes, pour les lycéennes et lycéens :

Ø  Le 24 novembre, de 14h à 16h au LP Finosello
Ø  Le 27 novembre, de 10h à 12h, au LGT Laetitia Bonaparte


L’égalité des chances des filles et des garçons
Cette action s’inscrit dans le cadre de la journée du 25 novembre et plus largement de l’égalité entre les femmes et les hommes. Tous les membres de la communauté éducative sont concernés : sensibiliser les élèves aux violences faites aux femmes, renforcer l'éducation au respect mutuel filles et garçons, participent à l’égalité des filles et des garçons qui est aussi la première dimension de l'égalité des chances que l'École doit garantir aux élèves.
L’égalité des chances des filles et des garçons, c’est aussi favoriser la mixité des filières et des métiers avec la mise en œuvre du parcours avenir et les encourager à s’engager, en plus grand nombre, dans les études scientifiques et techniques…autant de facteurs qui contribuent à l’épanouissement et à la réussite des élèves.
Une occasion pour le pôle Vie Scolaire et Egalité des Chances et les équipes éducatives d’engager des actions spécifiques, avec des témoignages et des débats. Cette action se prolongera dans le cadre de la journée du 8 mars, journée Internationale (des droits) des femmes.
Le 25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes
Depuis 1981, des organisations en charge de la défense des droits des femmes organisaient chaque 25 novembre une journée de lutte contre la violence sexiste en mémoire de Patria, Minerva et María Tereza Mirabal, trois sœurs et opposantes politiques de la République Dominicaine, assassinées le 25 novembre 1960 sur ordre du régime en place.
Le 17 décembre 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème de la violence à l'égard des femmes. En 1993, l'Assemblée générale a adopté la Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes.
La ligue des Droits de l’Homme de Corse (LDH)
Dans le cadre de cette journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la ligue des droits de l’Homme de Corse interviendra en direction des lycéennes et des lycéens à Ajaccio.
La LDH rappellera les combats pour les droits des femmes notamment dans une perspective historique liée aux combats citoyens pour la dignité et l’égalité des droits de toutes et tous. Elle présentera les enjeux actuels de l’égalité femmes – hommes et de la mixité en abordant les questions des préjugés sexistes et des violences à l’œuvre dans la société.
Elle interviendra en présence de Madame Jacquet dont la fille Savannah est décédée en 2016. Cette maman a depuis créé l’association Savannah pour témoigner de son expérience et sensibiliser à la question des violences faites aux jeunes filles.
L’intervention de la LDH et le témoignage de Mme Jacquet seront menés afin d’engager un débat avec les élèves, et d’interpeller leur conscience dans une perspective éducative."