"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 27 avril 2013

Communiqué après l'assassinat de Jean-Luc Chiappini.


« Après l’assassinat de Jean Luc CHIAPPINI, la Corse vit à nouveau des heures d’effroi. Jean Luc CHIAPPINI était un homme public infatigable. Nous sommes très nombreux à l’avoir salué dans diverses manifestations au service de tous. Pour sa part, la LDH n’oublie pas son engagement avec d’autres personnalités, il y a un peu plus d'an, contre la procédure d’exception de la JIRS, dans une campagne difficile, autour de l’appel « Pour une justice sereine et équitable ». C’est cette justice qui, aujourd’hui, doit œuvrer pour lui et mettre un terme à l’impunité.
Demain, les débats à l’Assemblée de Corse reprendront. Celles et ceux qui veulent construire la Corse continueront leur travail. Celles et ceux qui refusent la fatalité s’interrogeront sur les ressorts mortifères de notre société et ne cesseront de les dénoncer. Non pas en oubliant  Jean Luc et tant d’autres, mais en respectant ainsi leur mémoire. A sa famille et ses proches, la LDH présente ses sincères condoléances. »

Ajaccio, le 26 avril 2013