"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 19 avril 2013

Hommage à Dumè Gallet.


LIGUE DES DROITS DE L'HOMME
Section de Corse

 COMMUNIQUE

Dumé GALLET nous a quitté. La Ligue des Droits de l’Homme est particulièrement affectée par cette triste nouvelle. Depuis son retour de Nouvelle Calédonie, Dumé était l’un des nôtres. Il avait milité dans le comité de Corse de la LDH.
Dumé rêvait d’une Corse indépendante et fraternelle. La communauté de destin était son horizon et une main tendue chaque jour. La xénophobie le meurtrissait. Il avait deux maisons parmi les hommes, la Corse et la Kanaky, ouvertes à tous les opprimés.
Dumé, c’était un regard lucide et parfois désespéré sur le monde, entre un sourire et un rire, mais toujours avec des paroles d’espoir contre la fatalité. Dumé, c’était la langue corse, le violon, le chant pour la fraternité, et la conviction que seule une société de droit émancipera les Corses.
En ces moments de grande peine, la LDH pense à ses amis qui ont partagé avec lui un morceau de pain ou un lever de soleil. Elle est au côté de ses enfants, ses chers enfants, de sa tante et son cousin, et de tous les siens.  

Ajaccio, le 18/04/2013


A Riventosa, le 21 avril 2013.

Novembre 2010 : Dumè Gallet, lors de la réception en mairie d'Ajaccio  de Leïla SHAHID, ambassadrice de la Palestine auprès de l'Europe, invitée par la section dans le cadre des Huit heures pour la solidarité.