"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 9 mai 2013

Réaction de la Section suite aux propos de Manuel Valls selon lesquels "la violence est enracinée dans la culture corse".

(Alex Bertocchini - Alta Frequenza) - Il y a bien entendu des réactions après la nouvelle sortie de Manuel Valls selon laquelle l'origine de la violence en Corse pourrait trouver des sources dans sa culture. Le ministre de l'Intérieur n'en est pas à la première déclaration de ce genre mais hier matin (lundi), à l'occasion d'une émission diffusée sur France Inter, il est revenu à plusieurs reprises, et ce malgré la réprobation des journalistes, sur ce caractère culturel. Pour la Ligue des Droits de l'Homme ces propos ministériels sont destinés à masquer l'échec cuisant du gouvernement et plus particulièrement de la JIRS face à la recrudescence de la violence criminelle.
> Lingua corsa
(A redazzioni d'Alta Frequenza) - Ci sò riazzioni ben intesu dopu à a nova surtita di Manuel Valls, chì hà dittu chì a viulenza in Corsica si pudaria ghjustificà da a so cultura. Ùn hè micca a prima dichjarazioni di u gennaru di u ministru di l'Internu ma arimani (luni) à l'uccasioni di un'emissioni diffusata nant'à France Inter, hè vultatu parechji volti, è què malgradu a cuntradizzioni di i ghjurnalisti, nant'à issu carattaru culturali. Pà a Lega di i Diritti di l'Omi, issi parolli ministiriali sò quì pà piattà u fiascu impurtanti di u guvernu è più particularmenti di a JIRS di pettu à a crescita di a viulenza criminali.
Ecoutez André Paccou, pour la LDH de Corse.
http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/manuel_valls_et_la_violence_dans_l_ile_la_reaction_de_la_ldh_de_corse_61806