"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 21 mai 2013

Une délégation de la section a participé au 87ème Congrès national de la LDH à Niort du 18 au 20 mai. Une conférence de presse rendra compte des débats et résolutions de ce congrès au cours duquel les représentants et militants de la Ligue nationale ont mesuré et approuvé les enjeux démocratiques portés par la société politique corse.



LIGUE DES DROITS DE L'HOMME
Section de Corse
Du 18 au 20 mai 2013, s’est tenu à Niort, le 87ème Congrès national de la Ligue des Droits de l’Homme en présence de 400 délégués venus de toute la France et de représentants de l’Association Européenne des Droits de l’Homme (AEDH), de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH)

La section de Corse était représentée par 6 de ses membres.

Un hommage a été rendu à Antoine SOLLACARO devant le Congrès par le président national.

André PACCOU a été réélu membre du Comité central, instance nationale de la LDH.

Pour la première fois, une résolution d’un Congrès national de la LDH énonce l’existence du peuple corse (« République, diversité territoriale et universalité des droits »). Elle a été très largement adoptée par les congressistes.

Le compte-rendu du Congrès et cette résolution initiée par les ligueuses et les ligueurs de Corse seront présentés lors d’une

Conférence de presse,
samedi 25 mai 2013
A 10h
Hôtel Napoléon
Rue Lorenzo Vero - Ajaccio


L’ensemble de la délégation de la section de Corse au Congrès de Niort sera présente.

Ajaccio, le 23mai 2013