"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 26 septembre 2014

Lettre ouverte de la section aux élus territoriaux

Mesdames et Messieurs,

Vous finalisez le PADDUC. Vous allez vous prononcer sur la cartographie de ce document stratégique, c’est-à-dire sur les déclinaisons dans la réalité des grandes orientations du PADDUC en matière d’aménagement. Il vous est notamment soumis un projet de déclassement de certaines zones naturelles d’intérêt faunistique et floristique, les ZNIEFF, jusqu’à présent protégées. L’objectif est de rendre ces espaces constructibles dans le respect de la loi.  Cela suscite des inquiétudes parmi les associations de l’environnement.
Evidemment, toute comparaison avec le projet de PADDUC précédent, heureusement avorté grâce à la mobilisation de la société civile corse, ne serait pas raisonnable. Les ambitions d’une dé-sanctuarisation visaient, non pas certaines zones côtières, mais l’ensemble de notre île.  Ce projet de société était fondé sur la rente touristique et la dérégulation, au profit de quelques-uns. Il impliquait une dépendance économique totale.
La LDH soutient les grandes orientations du PADDUC en cours de finalisation : la volonté de maîtriser notre développement au service du peuple corse, l’affirmation d’un développement endogène, la lutte contre la pauvreté, une politique équilibrée entre préservation et développement.

Le déclassement des ZNIEFF ne correspond pas à ces grandes orientations, malgré la création conséquente d’espaces remarquables caractéristiques. Vous connaissez bien les sites concernés qui seraient ouverts à des constructions haut de gamme. Vous pouvez anticiper les convoitises, les dérives spéculatives et les inégalités territoriales  que cela va susciter. Vous savez bien que c’est une porte ouverte à d’autres demandes de dérégulation. Mesdames, Messieurs, conformément aux grandes orientations du PADDUC que l’Assemblée de Corse a adoptées, la LDH vous demande de renoncer à ce déclassement.

LIEN : Corsenetinfos

Article de Corse-Matin 27/09 :

Article de Corse-Matin 28/09 :