"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

lundi 27 octobre 2014

"La Corse perd patience". Tribune d'André PACCOU, membre du Comité central et de la section de Corse de la LDH sur la situation politique actuelle en Corse, publiée dans Le Monde.fr du 23/10/2014

Lien : Lire la tribune