"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 14 novembre 2014

Communiqué de la section

 « Un assassinat, puis une tentative d’assassinat se sont succédé en une semaine :  la Ligue des droits de l’Homme condamne ces gestes assassins. Elle répète son inquiétude face au  piège de la violence.  La succession et l’addition de ces actes meurtriers sont insoutenables :  la LDH en appelle à refuser la fatalité, l’impunité comme la banalisation de ces crimes. »

Lien : Corsenetinfos