"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 26 mai 2015

Communiqué LDH : le 88ème congrès national s'est tenu au Mans du 23 au 25 mai

2015, CONGRÈS DU MANS – UNE LDH EN ORDRE DE MARCHE. FRANÇOISE DUMONT, PRÉSIDENTE DE LA LDH
Du 23 au 25 mai 2015, la Ligue des droits de l’Homme a réuni ses délégués, représentant les sections, fédérations et comités régionaux, lors de son 88econgrès national, au Mans.
Le délégué régional des Pays-de-la-Loire, Antoine Boutet, le conseiller départemental de la Sarthe, Daniel Chevalier, la députée de la Sarthe, Marietta Karamanli, le premier vice-président du conseil régional des Pays-de-la-Loire, Christophe Clergeau, l’adjointe au maire du Mans, déléguée à l’Egalité, Marlène Schiappa, ont montré leur attachement à la défense des droits.
Michel Tubiana, président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme, Dominique Guibert, président de l’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme, Souhayr Belhassen, présidente d’honneur de la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme, ont rappelé l’importance de la mondialisation de tous les droits, partout et pour tous.
Le congrès a adopté quatre résolutions :
Le RAPPORT MORAL, le RAPPORT D’ACTIVITÉ et le RAPPORT FINANCIER ont été adoptés par une forte majorité des délégué-e-s des sections.
A l’issue du congrès, le Comité central renouvelé a élu le Bureau national. Françoise Dumont a été élue présidente de la LDH. Nadia Doghramadjian, Jacques Montacié sont vice-présidents ; Jean-François Mignard est secrétaire général ; Martine Cocquet, André Déchot, Emmanuelle Fourneyron et Clémence Nowak sont secrétaires généraux adjoints. Jean-Marc Dousse est trésorier national. Françoise Castex, Nadja Djerrah, Alain Esmery, Michel Savy, Mylène Stambouli, Jan Robert Suesser sont membres du Bureau national. Pierre Tartakowsky est désormais président d’honneur.                                                                          
Le Mans, le 25 mai 2015
La section de Corse était représentée par cinq délégués - Antonin Bretel, Gérard Mortreuil, Christine Mattei-Paccou, Elsa Renaut, Dominique Renucci - et par André Paccou en tant qu'élu national au comité central.
Elle est intervenue au sujet de la Jirs pour rappeler la nécessité de la mission d'observation FIDH que la section a demandée en 2012 et qui a été actée par la LDH nationale.
Elle est intervenue au sujet des processus d'apaisement en cours en Corse et au Pays Basque : une démarche conjointe des sections pourrait favoriser une évolution positive de la situation politique dans ces territoires.
Elle est intervenue au sujet de la réhabilitation en droit des fusillés pour l'exemple de 14-18 en rappelant la campagne menée avec le Collectif en Corse. La résolution "Réintégrons les fusillés pour l'exemple ..." adoptée à l'unanimité faisant référence à l'action de la section pour le retour de la dépouille de Sylvestre Marchetti à Tagliu Isulaccia en 2010.