"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

lundi 25 mai 2015

Droits économiques et sociaux - Communiqué de la section

La LDH Corsica a pris connaissance par voie de presse du rapport commandé par la CGPME et Dumane da Fa sur les conséquences de la grève de la SNCM de juin et juillet 2014.
Selon les rédacteurs, 4000 emplois annuels ont été détruits. Ce chiffre, dans un climat social dégradé, où 2/3 des embauches sont des contrats saisonniers, doit interpeller.
La LDH entend la demande d'aides publiques revendiquée par les commanditaires du rapport. Elle alerte aussi sur la nécessité de prendre en considération les conséquences subies par les chômeurs et les travailleurs précaires. Elle est convaincue qu'ils ne seront pas laissés pour compte dans le cadre du dialogue qui doit s’engager sur ce dossier entre l'État et l'ensemble des partenaires sociaux.

Ajaccio, le 25/05/2015