"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 13 juin 2015

Communiqué de la section : appel à manifester samedi 13 juin à Ajaccio

Communiqué du 4 juin :
"La ligue des droits de l’Homme se félicite de la déclaration solennelle adoptée par l’assemblée de Corse lors de sa dernière session. Ce texte courageux et ambitieux demande au Président de la République et au gouvernement de « s’engager véritablement dans un dialogue démocratique sans tabou et sans surenchère ». Il associe les questions de la langue, de la lutte contre la spéculation, de la fiscalité, des prisonniers politiques, de l’amnistie, et la nécessité de réformes législative et constitutionnelle. La déclaration solennelle de l’assemblée de Corse est le point d’orgue d’un important travail politique au sein de l’institution qui s’est conclu par plusieurs délibérations. La LDH conteste en partie certaines d’entre elles. Mais l’important aujourd’hui n’est pas là. Il est temps de  revendiquer haut et fort un véritable processus d’apaisement, condition indispensable au développement de la société corse. Il est temps de changer d’époque réellement. Il est temps, pour les citoyens, de se mobiliser. La LDH appelle à manifester samedi 13 juin à Ajaccio."