"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 16 juin 2015

Prunelli di Fiumorbu : Réaction de la LDH Corsica

Communiqué de la section 16/06 :
  La LDH condamne les pressions racistes qui ont visé les enfants et les enseignants de l'école de Prunelli di Fiumorbu. A travers ces actes, c'est toute l'institution scolaire qui est agressée.
  La LDH apporte son soutien aux enseignants et aux enfants porteurs de ce projet qui clôturait cette année par une fête, et non par ce message de haine. Elle incite l'équipe éducative à maintenir sa belle initiative pédagogique.

Communiqué publié sur Corsenetinfos et cité sur RCFM 17/06
Interview d'André Paccou, élu national LDH, sur FRANCE INFO 17/06

Le 17/06 :
La Ligue des droits de l'Homme se joint à la plainte déposée par l'inspectrice d'Académie de Haute-Corse suite à des menaces racistes sur des enseignants à l'école de Prunelli di Fiumorbu.

Interview d'André Paccou, élu national LDH, au journal L'HUMANITE.
Extrait de l'article de l'Humanité du 19/06 :
"Entendues par les gendarmes à propos des pressions qu’elles ont subies ces derniers jours, les deux enseignantes ont saisi l’inspection académique, qui a déposé plainte contre X, tandis qu’une information judiciaire a été ouverte. « Je suis surpris par la violence de ces quelques individus qui n’hésitent pas à déverser un message de haine pour une simple kermesse et réussissent à imposer leur loi. C’est insupportable », réagi de son côté André Paccou, responsable local de la Ligue des droits de l’homme, qui a décidé de se joindre à la plainte de l’inspection académique."
N.B : C'est la Ligue des droits de l'Homme qui a adressé un courrier au Procureur de la République pour lui indiquer qu'elle se joint à la plainte de l'inspectrice d'Académie.