"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 12 mai 2016

Conférence de presse samedi 14 mai

Des manifestations interdites ou non autorisées après coup, d'autres qu'on laisse faire,  des forces de l'ordre qui encadrent des manifestations racistes et une justice qui semble impuissante face à ce type de violences, d'autres opérations de police qui suscitent des inquiétudes et manifestations, des interventions de l'antiterrorisme complètement anachroniques.... Cet enchainement de faits dans un contexte d'état d'urgence interroge la ligue des droits de l'homme sur le fonctionnement actuel de l'institution judiciaire et de la police.  

Lors d'une 

CONFERENCE DE PRESSE

SAMEDI 14 MAI

A 10H

AU BAR L'OCTROI
71 cours Napoléon - AJACCIO

La LDH s' exprimera précisément sur cette situation de désordre.