"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

mardi 10 janvier 2017

Communiqué LDH NATIONALE

Depuis des mois, André Paccou, le représentant de la LDH en Corse, fait l’objet de propos haineux et injurieux, assortis de menaces de mort. Cette campagne nauséabonde qui s’est développée sur les réseaux sociaux n’épargne pas ses proches.
Après que le procès initialement prévu pour le 13 décembre dernier eut été reporté, plusieurs personnes, dont certaines d’entre elles sont directement liées à l’extrême droite, répondront enfin de leurs propos devant le tribunal correctionnel de Bastia, le 17 janvier prochain.

A cette occasion, la LDH tient à réaffirmer sa totale solidarité et son soutien à André Paccou. Elle appelle tous ceux qui sont attachés à la démocratie, à la lutte contre le racisme et la xénophobie à exprimer leur solidarité à l’égard d’André Paccou et de la LDH en Corse.