"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 14 janvier 2017

Nous avons perdu un ami

La mort de Jean-Marie POLI nous bouleverse. La Corse perd un homme de bien, droit, pétri de générosité  ; la ligue des droits de l’homme, un ami. Nous connaissons tous l’engagement quotidien de Jean-Marie pour les prisonniers politiques au plus près des familles et pour l’amnistie. Militant nationaliste, il ouvrait son cœur à toutes les victimes d’injustice. Il ne supportait aucun déni d’humanité. Son engagement politique pour l’émancipation du peuple corse était fondé sur des valeurs humanistes profondément ancrées. Jean-Marie nous manquera lorsque nous serons ensemble unis, cette union qu’il revendiquait à tout instant, pour défendre la justice et les libertés. Jean-Marie nous manque mais nous ne devons pas oublier sa volonté d’avancer vers la paix, encore et toujours, et son sourire. Avec Sulidarità, avec ses amis très nombreux, la LDH partage une profonde tristesse. A sa famille et ses proches, très affectueusement, elle présente ses condoléances.

France 3 Corse Via Stella

Corsenetinfos

URibombu

ARRITI da u 19 à u 25 di ghjennaghju :