"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 28 avril 2017

Communiqué du MCD :

"Pour la deuxième fois sous la 5ème République, le Front National est qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle. Il arrive en deuxième position juste derrière Emmanuel Macron et bien devant les autres candidats. Ce résultat traduit le profond désarroi de nos concitoyens face à la crise économique, au chômage et à la montée des précarités. Il reflète également l’incapacité des grandes formations politiques de gouvernement à y apporter des réponses satisfaisantes. 

Aussi, quelles que soient les options politiques du premier tour, faut-il se réjouir que l’offre politique d’Emmanuel Macron ait, dans ce contexte difficile, gagné la confiance d’une majorité de français pour le placer en situation de remporter l’élection présidentielle.
Pour autant la victoire est loin d’être acquise. Elle dépendra, comme en 2002, de la mobilisation de chacun d’entre nous et notamment ici en Corse. 

Car la situation est particulièrement difficile dans notre île où le Front National est arrivé en tête dans chacun des 2 départements et dans les deux grandes villes, Ajaccio et Bastia.
C’est un résultat inédit dont les causes sont sans doute multiples, aussi bien économiques, sociales que politiques, et qui méritera le moment venu une analyse approfondie.
Mais pour l’heure, l’objectif prioritaire de tous les républicains et les démocrates est de se mobiliser pour rejeter le parti de la peur et de la xénophobie.
C’est donc avec conviction et esprit de responsabilité que le MCD appelle à voter Emmanuel Macron le 7 mai prochain.