"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 3 mai 2018

"La Ligue des Droits de l'Homme préconise une amnistie fiscale pour les prisonniers politiques corses" sur Alta Frequenza

ALTA FREQUENZA - Ecoutez André Paccou pour la Ligue des Droits de l'Homme.

(Frédéric Bertocchini - Alta Frequenza) - La Ligue des Droits de l'Homme se félicite de la motion adoptée par l'assemblée de Corse qui lors de sa dernière session d'avril, dénonçait le fichage FIJAIT de militants nationalistes poursuivis ou condamnés dans le cadre de l'antiterrorisme. Les amendes infligées à leurs encontre ont pour conséquence, selon la LDH, une précarisation de ces anciens prisonniers, ainsi que de leur famille. La Ligue des Droits de l'Homme préconise ainsi une amnistie fiscale qui pourrait prendre la forme d'un effacement des amendes.
Communiqué de la section - 2 mai
Lettre ouverte aux élus territoriaux - 18 mars