"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

jeudi 28 février 2013

Réforme constitutionnelle : décliner de nouveaux droits pour la Corse. Ecouter l'interview d'André Paccou sur Alta Frequenza :

(Michaël Andreani - Alta Frequenza) - Le débat autour d’une possible réforme constitutionnelle doit sortir des murs de l’Assemblée de Corse ! C’est le message délivré par la Ligue des Droits de l’Homme de Corse aux élus territoriaux. Aujourd’hui, la fameuse règle des 3/5èmes du Parlement, applicable à toute réforme constitutionnelle, empêche ce train de prendre le départ, et un échec peut être craint au final, face à un gouvernement des plus hésitants sur la question. Et selon André Paccou, la seule solution pour tenter de faire bouger les choses dans le bon sens est de faire entrer ce débat au sein de la société insulaire, en organisant par la suite différentes mobilisations à l’instar de celle qui s'est tenue dernièrement à Bastia pour la défense des arrêtés Miot et la revendication d’un statut fiscal dérogatoire.
> Lingua corsa
(A redazzioni d'Alta Frequenza) - U dibattitu inghjiru à una pussibuli riforma custituziunali devi escia da l'Assemblea di Corsica ! Eccu u missaghju di a Lega di i Diritti di l'Omi di Corsica à l'eletti tarrituriali. Oghji, a famosa regula di i 3/5i di u Parlamentu, chì s'appieca à qualsiasi riforma custituziunali, impidisci issu trenu di parta, è si pò tema un fiascu finalmenti di pettu à un guvernu chì esiteghja assai nant'à a quistioni. È à parè d'André Paccou, l'unica suluzioni pà pruvà à fà mova appena i cosi ind'u bon sensu hè di fà entra issu dibattitu ind'a sucità isulana, urganizendu dopu sfarenti mubilisazioni com'è quilla chì s'hè tinuta pocu fà in Bastia pà a difesa di l'arresti Miot è a rivindicazioni di un statutu fiscali dirugatoriu.
Ecoutez André Paccou, pour la LDH de Corse.
http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/andre_paccou_le_debat_autour_de_la_reforme_institutionnelle_doit_sortir_des_murs_de_l_assemblee_de_corse_60599