"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

vendredi 5 décembre 2014

Reconnaissance de l'Etat de Palestine : communiqué de la section

Le 02 décembre, l'Assemblée nationale devait se prononcer sur une proposition de résolution sur la reconnaissance de l'Etat de Palestine. Avant le vote, la LDH s'est adressée à chacun des députés corses, leur demandant de soutenir cette résolution. 399 députés se sont prononcés pour, sur 506 votants. Parmi les votes pour, aucun député corse ! Peu importe, depuis 15 ans, les nombreuses mobilisations d'associations, de syndicats, de partis politiques, d'artistes, de la prud'homie des marins-pêcheurs d'Ajaccio, de l'Université de Corse, d'élus ... pour une paix juste et durable au Proche-Orient. Peu importe qu'il n'y a ait jamais eu de propos de haine contre les israéliens. Peu importe ce que chacun sait, d'une part, le déni de droit et les violences que subissent les palestiniens ; d'autre part, le lien évident entre la sécurité d'Israël et la reconnaissance des droits du peuple palestinien. Le 2 décembre, celles et ceux qui, en Corse, ont agi pour la paix en Méditerranée n'ont pas été représentés à l'Assemblée nationale.