"La Ligue ne se borne pas à prendre en charge la portion de justice inscrite dans la loi ; elle veut inscrire dans la loi la totalité de la justice." Victor BASCH au Congrès de 1929. Il a été président de la LDH de 1926 à 1944. Il fut assassiné avec sa femme Ilona par la milice française le 10 janvier 1944.

samedi 20 mai 2017

Conférence de presse de la section à Bastia : après le procès pour injures et menaces à l'encontre du porte-parole de la section

Le 11 avril dernier, cinq personnes comparaissaient devant le tribunal de Bastia pour insultes et menaces à l'encontre d'André Paccou, porte-parole de la LDH de Corse. Ce mardi 16 mai, après délibération, le tribunal a prononcé son jugement. 
Lors d'une conférence de presse la ligue des droits de l'Homme de Corse s'est exprimée sur ce procès, ses conclusions, et au-delà de cette procédure sur les enjeux.
La campagne d'insultes et de menaces qui a visé le porte-parole de la section, et à travers lui la LDH, depuis juin 2015, s'est inscrite dans un contexte d'agitations racistes et de banalisation de la xénophobie. 

Alta Frequenza 23/05

RCFM Journal 18h - 21/05

France 3 Corse Via Stella

Corsenetinfos